Comment trouver un bêta lecteur ?


Bêta lecteur, Comment écrire un livre ? / mardi 15 mars 2022

Tu viens de terminer ton roman ? Ta nouvelle ? Et tu aimerais trouver des personnes pour te relire ? Je te dis tout sur comment trouver LE bêta lecteur ou LA bêta lectrice de tes rêves.

Qu’est-ce qu’un bêta lecteur ?

Un bêta lecteur est une personne qui se chargera de lire ton texte et te fera des retours sur celui-ci. Il intervient avant sa diffusion, soit à des lecteurs (si tu t’autoédites) soit à des éditeurs.

Un bon bêta lecteur est quelqu’un qui va pouvoir exprimer, de façon claire et détaillée, son ressenti par rapport à une œuvre.

Tu noteras qu’il n’est pas question pour le moment de donner des pistes de réécriture. Un bêta lecteur est avant tout quelqu’un qui est capable de t’indiquer ce qu’il a compris, senti, perçu de l’ensemble de ton texte.

Ce ressenti doit aller plus loin que « j’aime » ou « je n’aime pas ». Il doit plutôt comporter des retours comme :

  • « je me suis ennuyé dans telle partie de l’histoire »,
  • « j’étais curieux d’en savoir plus dès le début »,
  • « j’ai ressenti de l’empathie pour tel personnage et pas pour un autre »…

C’est ce que tu dois attendre d’un bêta lecteur en priorité.

Des pistes de réécriture, jetées hors contexte, ne servent à rien. Parce que pour un même ressenti dans une histoire, il y a une infinité de pistes de réécriture et que les pistes de réécriture dépendent souvent des goûts et des couleurs.

Or, l’objectif de la bêta lecture est de comprendre la réception de ton histoire par un lecteur, de prendre conscience des éléments qu’il faut corriger et de ceux qui fonctionnent.

Pourquoi se faire lire par un bêta lecteur ?

Il est très difficile pour un auteur de se faire une idée exacte de la façon dont sera perçue son histoire. Comme il la connaît sur le bout des doigts, il sait exactement ce qui va se passer et quand.

Il ne peut donc plus se mettre dans la peau d’un lecteur qui découvre l’intrigue, les personnages et l’univers et profiter de l’effet de surprise.

Certains éléments seront limpides pour lui alors que le lecteur ne va pas comprendre.

Il peut avoir l’impression qu’il a réussi à induire un effet (surprise, émotion, etc.) qui ne fonctionne pas vraiment.

Et bien d’autres points dont il n’aura pas conscience.

D’où la nécessité de se faire relire à un moment donné.

Quels sont les critères à privilégier dans le choix de son bêta lecteur ?

Le goût pour le genre de ton histoire

Un bêta lecteur qui n’a aucune affinité pour le genre de ton histoire pourra te faire des retours mais ils ne seront pas aussi pertinents que ceux d’un lecteur qui l’apprécie.

Un fan de science-fiction aura à mon avis beaucoup de mal à relire une romance, quoi qu’il puisse en dire.

En outre, le bêta lecteur qui connait bien le genre maîtrise les codes de ce dernier. Car chaque genre dispose de codes qu’il faut à la fois respecter et contourner pour créer de la surprise.

Si tu écris un roman d’épouvante, tu devras respecter certains passages obligés tout en surprenant le lecteur en détournant d’autres codes.

Ainsi, plus le lecteur connaît bien le genre, plus il pourra te faire des retours intéressants sur ce point.

L’expérience

Le bêta lecteur doit disposer d’un minimum d’expérience, car il doit être capable de laisser de côté ses propres goûts. Et cela demande un peu de pratique.

Il faut pouvoir faire preuve de neutralité dans la réception du roman. S’il n’apprécie pas un passage du texte, il doit pouvoir prendre du recul. Y a-t-il réellement un problème dans le roman ? Ou est-ce simplement qu’il n’est pas tout à fait le lecteur cible ?

Le bêta lecteur doit se montrer le plus objectif possible.

La bienveillance

Bien entendu, le bêta lecteur doit avoir conscience qu’il a devant lui un travail en cours d’écriture et qu’il est là pour aider l’auteur à progresser. Il doit se montrer constructif et courtois dans ses retours. Un bêta lecteur qui ne serait pas capable d’indiquer ce qui fonctionne dans ton texte est à fuir.

Car la bêta lecture doit être un moment où l’on comprend les points positifs et ceux à améliorer de son histoire. Et non se retrouver le moral dans les chaussettes.

Quand s’adresser à un bêta lecteur ?

Le meilleur moment pour s’adresser à un bêta lecteur est lorsqu’on a terminé une première version de son œuvre et qu’on se sent prêt(e) à la diffuser.

Il ne faut pas faire relire son histoire trop tôt.

Pourquoi ?

Parce que tu vas prendre de plein fouet les retours du bêta lecteur et cela pourrait te déstabiliser si ton histoire et tes intentions ne sont pas parfaitement claires pour toi.

Et quand un auteur est déstabilisé(e), il est alors tenté de tout modifier à tort et à travers. Ce qui n’est jamais une bonne idée.

Tu dois donc être certain(e) des piliers fondateurs de ton histoire avant de faire relire ton texte.

Pour cela, je t’invite à faire la liste de tes intentions, des éléments qui, pour toi, représentent l’ADN de ton projet et de garder à l’œil cette liste lorsque tu prendras connaissance des remarques du bêta lecteur.

Car il faut impérativement que tu puisses prendre du recul sur ses retours, pour comprendre ce que tu vas conserver ou modifier dans ton texte.

Où trouver des bêta lecteurs ?

Il existe plusieurs façons de trouver des bêta lecteurs.

Dans ton entourage

Si tu connais quelqu’un qui aime lire le genre d’histoires que tu as écrites et qui serait d’accord pour te faire un retour détaillé, tu peux t’adresser à lui. Je t’invite à faire la liste précise de tes attentes, notamment que tu souhaites avoir ses ressentis avant tout, car il n’aura peut-être pas l’habitude de l’exercice.

Sur les plateformes de diffusion : Wattpad et Scribay

Ce sont des plateformes où tu peux diffuser ton texte et obtenir des retours. Scribay est dédiée à la mise en relation d’auteurs, contrairement à Wattpad où il s’agit pour les auteurs de diffuser des textes à des lecteurs (même s’il y a beaucoup d’auteurs sur la plateforme et qu’il est donc possible d’obtenir des retours).

Je connais mal Scribay, mais j’ai consacré de nombreux articles à Wattpad où je détaille son fonctionnement si tu veux en savoir plus.

Sur les réseaux sociaux

Il existe un certain nombre de groupes d’auteurs sur les réseaux sociaux (Facebook notamment). Je t’invite à t’y inscrire. La seule condition est que tu devras participer un minimum avant de demander une bêta lecture et t’engager à être lecteur en retour. C’est la moindre des choses.

Je peux te conseiller le groupe Facebook L’Attrape-rêve des auteurs, assez actif, avec toujours des personnes pour répondre à mes questions.

Dans des lieux où tu pourras croiser d’autres auteurs

Se lier avec d’autres jeunes auteurs est une bonne idée puisque tout le monde a besoin d’un bêta lecteur à un moment donné et c’est l’occasion d’un échange de bons procédés.

Où les trouver ?

  • Les ateliers d’écriture : il n’y a pas mieux pour faire connaissance avec d’autres auteurs ;
  • Les salons du livre et notamment les salons de l’autoédition comme les Indés du livre à Lyon pour rencontrer d’autres auteurs.
  • Les associations : à Lyon, tu peux rejoindre L’Accroche Scénaristes (une association qui regroupe des scénaristes, mais pas uniquement)

Parmi des bêta lecteurs professionnels

Si tu ne souhaites pas être bêta lecteur toi-même et que tu cherches des retours d’une personne expérimentée, tu peux t’adresser à un professionnel.

Où les trouver ?

  • sur une plateforme comme 5euros.com (je t’invite à lire l’article de Sophie du Contentologue qui a testé 5 bêta lecteurs de la plateforme).
  • via Google (tu peux faire directement une recherche)
  • par le bouche-à-oreille (tu peux te renseigner dans les groupes facebook par exemple).

N’hésite pas à poser des questions au bêta lecteur avant de payer une prestation :

  • genres de prédilection,
  • nombre de bêta lectures effectuées,
  • exemples de fiche de lecture, etc.

Tu dois également fuir les tarifs trop bas. Une bêta lecture doit prendre environ deux journées de travail. Si la personne demande 50 euros pour un roman, cela peut signifier qu’elle n’y accordera pas le temps nécessaire. Si elle a tout simplement sous-estimé le travail à y accorder, cela veut dire qu’elle manque d’expérience.


J’espère que ces conseils t’aideront à trouver le bêta lecteur de tes rêves !

Emilie Beltane