Bilan lecture et visionnage du mois de janvier 2022


Bilan lecture, Blog littéraire / jeudi 3 février 2022

Janvier se termine et avec lui son lot de lectures et visionnages. Mention spéciale pour un essai féministe ce mois-ci.

Les livres

De l’heroic fantasy avec :

  • Le Dernier Souffle, tome 2 : Le Sang de Fiona McIntosh : si l’on ne s’attarde pas trop sur le manichéisme de l’univers et sur l’aspect top model des personnages, on peut se laisser porter par le deuxième volet des aventures du général Wyl Thirsk, touché par un sort qui lui permet de prendre possession du corps de celui qui le tue et qui doit affronter le très – très très très – méchant roi Celimus.

De la fantasy historique avec :

  • Le Lion de Macédoine, tome 1 : L’enfant Maudit de David Gemmell : toujours une valeur sûre que de se plonger dans une série de David Gemmell mêlant Antiquité, guerre et magie. Cette fois, nous sommes à Sparte et suivons un jeune garçon dont la destinée est d’affronter les forces du mal.
  • Le Mythe d’Er ou Le dernier voyage d’Alexandre le Grand de Javier Negrete : une uchronie courte où Alexandre le Grand est sauvé de la mort à Babylone et entraîne une poignée de compagnon dans un voyage aux confins du Nord à la recherche du Temple du Destin. La fin ne m’a pas tout à fait convaincue, je l’avoue.

Un essai avec :

  • Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet : cet essai passionnant explique comment la chasse aux sorcières du XVIe et XVIIe siècle à contribuer à forger les pressions toujours exercées sur les femmes aujourd’hui comme le culte de la jeunesse ou la pression à avoir des enfants. Le plus extraordinaire dans ce roman, c’est de pouvoir enfin s’identifier, en tant que femme, à un archétype aussi puissant que celui de la sorcière. A lire absolument !

Les films

  • The King’s Man : Première Mission de Matthew Vaughn : j’ai retrouvé avec plaisir cet univers à la « James Bond » ultra-violent. Le préquel se passe pendant la première guerre mondiale, même si j’ai trouvé que l’intrigue fonctionnait moins bien que dans les deux premiers opus.
  • Nightmare Alley de Guillermo del Toro : l’univers des foires itinérantes dans les années 40 est vraiment séduisant tout comme ce thriller.

Les séries

De la fantasy avec :

  • La Roue du temps (adaptation de la série de romans éponyme de Robert Jordan) : la beauté des décors et de l’univers ne parvient pas à combler le manque d’empathie générale que l’on éprouve pour l’ensemble des personnages. Dommage !
Emilie Beltane